La sélection d'une langue déclenchera automatiquement la traduction du contenu de la page.

Quels sont les droits à la retraite des micro-entrepreneurs ?

Vérifié le 25 octobre 2022 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Validation des trimestres de retraites

Publié le : 19 oct. 2022

Les montants minimum de chiffre d'affaires permettant de valider des trimestres de retraite n'ont pas encore été publiés.

La fiche sera mise à jour dès que les informations seront communiquées.

En tant que micro-entrepreneur, des cotisations sociales sont prélevées sur le chiffre d'affaires que vous réalisez. Elles vous permettent d'accéder aux droits à la retraite (en matière de retraite de base ou de retraite complémentaire). En revanche, si vous ne réalisez pas de chiffre d'affaires, vous ne versez pas de cotisations sociales et vous n'obtenez donc pas de droits à la retraite.

Répondez aux questions successives et les réponses s’afficheront automatiquement

Artisan, commerçant, professionnel exerçant une profession libérale non réglementée

Vous obtenez vos droits à la retraite auprès de la sécurité sociale des indépendants (SSI: titleContent). C'est votre interlocuteur principal pour tout ce qui concerne votre retraite.

Vous n'avez pas de démarche spécifique à accomplir pour vous faire connaître. Votre affiliation est faite automatiquement par votre CFE: titleContent lors de l'immatriculation de votre entreprise.

Professionnel exerçant une profession libérale réglementée

Les professions concernées sont les suivantes :

  • Architecte, architecte d’intérieur, économiste de la construction, maître d’œuvre, géomètre-expert
  • Ingénieur conseil
  • Moniteur de ski, guide de haute montagne, accompagnateur de moyenne montagne
  • Ostéopathe, psychologue, psychothérapeute, ergothérapeute, diététicien, chiropracteur,psychomotricien
  • Artiste non affilié à la Maison des artistes ou à l’Agessa
  • Expert devant les tribunaux, mandataire judiciaire à la protection des majeurs
  • Expert en automobile
  • Guide-conférencier

Les professions concernées sont les suivantes :

  • Architecte, architecte d’intérieur, économiste de la construction, maître d’œuvre, géomètre-expert
  • Ingénieur conseil
  • Moniteur de ski, guide de haute montagne, accompagnateur de moyenne montagne
  • Ostéopathe, psychologue, psychothérapeute, ergothérapeute, diététicien, chiropracteur,psychomotricien
  • Artiste non affilié à la Maison des artistes ou à l’Agessa
  • Expert devant les tribunaux, mandataire judiciaire à la protection des majeurs
  • Expert en automobile
  • Guide-conférencier

Vous obtenez vos droits de retraite auprès de la caisse interprofessionnelle des professions libérales (Cipav: titleContent). C'est votre interlocuteur principal pour tout ce qui concerne votre retraite.

Où s’adresser ?

Vous n'avez pas de démarche spécifique à accomplir pour vous faire connaître. Votre affiliation est faite automatiquement par votre CFE: titleContent lors de l'immatriculation de votre entreprise.

Vos droits à la retraite sont calculés en fonction de votre chiffre d'affaires annuel sur lequel un taux d'abattement forfaitaire: titleContent est appliqué. Le résultat obtenu après l'application du taux d'abattement constitue votre résultat imposable.

Ce taux varie en fonction de l'activité que vous exercez.

Taux d'abattement forfaitaire par type d'activité

Type d'activité

Abattement forfaitaire pour frais et charges

Activité commerciale, y compris hébergement et restauration

71 %

Prestation de service commerciale ou artisanale (BIC)

50 %

Prestation de service commerciale ou artisanale et professions libérales non réglementées (BNC)

34 %

Professions libérales réglementées (BNC)

34 %

Vous validez des trimestres en fonction du montant du chiffre d'affaires annuel que vous avez réalisé après l'application du taux d'abattement correspondant à votre activité. Des cotisations sociales sont prélevées sur ce montant.

Les cotisations sociales que vous versez comprennent plusieurs cotisations dont vos cotisations pour la retraite de base et la retraite complémentaire.

Versement social forfaitaire du régime micro-social

Activités concernées

Cotisations sociales en 2022

Vente de marchandises et fourniture d'hébergement (sauf location d'habitation meublée et logements meublés de tourisme)

12,8 %

Location d'habitation meublée

22 %

Location de logements meublés de tourisme

6 %

Prestation de services (y compris location de locaux d'habitation meublés)

22 %

Professions libérales relevant du SSI

22 %

Professions libérales relevant de la CIPAV

22,2 %

Vous validez un certain nombre de trimestres de retraite en fonction du montant de votre chiffre d'affaires annuel après abattement :

Montants minimaux de revenu imposable en 2021 pour valider des trimestres d'assurance vieillesse

Caisse de retraite

Type d'activité

CA pour 1 trimestre

CA pour 2 trimestres

CA pour 3 trimestres

CA pour 4 trimestres

Sécurité sociale des indépendants (SSI)

Activité commerciale, y compris hébergement et restauration

4 137 €

7 286 €

10 426 €

20 740 €

Prestation de service commerciale ou artisanale (BIC)

2 412 €

4 239 €

6 071 €

12 030 €

Prestation de service commerciale ou artisanale et professions libérales non réglementées (BNC)

2 880 €

5 062 €

7 266 €

9 675 €

Cipav

Professions libérales réglementées (BNC)

2 280 €

4 560 €

6 840 €

9 120 €

Exemple :

Si vous exercez une activité commerciale et que vous réalisez en 2021 un chiffre d'affaires annuel égal à 7 800 €, vous aurez cotisé 2 trimestres de retraite en 2021.

Montants minimaux de revenu imposable en 2022 pour valider des trimestres d'assurance vieillesse

Caisse de retraite

Type d'activité

CA pour 1 trimestre

CA pour 2 trimestres

CA pour 3 trimestres

CA pour 4 trimestres

Sécurité sociale des indépendants (SSI)

Activité commerciale, y compris hébergement et restauration

En attente

En attente

En attente

En attente

Prestation de service commerciale ou artisanale (BIC)

En attente

En attente

En attente

En attente

Prestation de service commerciale ou artisanale et professions libérales non réglementées (BNC)

En attente

En attente

En attente

En attente

Cipav

Professions libérales réglementées (BNC)

2 421 €

4 842 €

7 263 €

9 684 €

Vous devez faire votre déclaration de chiffre d'affaires (CA) obligatoirement en ligne sur le site de l'Urssaf.

Micro-entrepreneur : déclaration en ligne du chiffre d'affaires (régime micro-social simplifié)

Même si votre CA est nul, la déclaration est obligatoire. Il vous suffit d'inscrire la mention Néant à la place du montant du chiffre d'affaires ou de recettes.

Le CA à déclarer concerne uniquement les sommes encaissées. Les sommes facturées, mais qui n'ont pas été effectivement perçues, ne sont pas à déclarer au titre de cette période de déclaration.

Vous devez ajouter vos revenus de micro-entrepreneur dans votre déclaration personnelle.

À savoir  

Lors de la déclaration en ligne, le montant des cotisations et de l'impôt sur le revenu dû est automatiquement calculé en fonction du taux correspondant à l'activité.

Qui peut m'aider ?

Vous avez une question ? Vous souhaitez être accompagné(e) dans vos démarches ?

TPE et PME, vous avez un projet, une difficulté, une question du quotidien ?

Service public simple et rapide : vous êtes rappelé par LE conseiller qui peut vous aider.

Échanger avec un conseiller sur Place des Entreprises

Cette page vous a-t-elle été utile ?